« Un homme qui crie n’est pas un ours qui danse »

  • Accueil
  • > HOMMAGE A BIJOUX BA, UNE VIE, UN ESPRIT.

11 avril, 2010

HOMMAGE A BIJOUX BA, UNE VIE, UN ESPRIT.

Classé sous Non classé — adamasow @ 17:15

C’est à Chatillon- Montrouge dans l’appartement d’un ami ou bruits et vacarmes animaient la conversation que m’est venu à l’esprit  l’idée de rendre hommage à une personne qui n’est plus  parmi nous mais présente aujourd’hui dans nos esprits : Bijoux Ba. Que le Bon Dieu l’accueil dans son saint paradis. Il est certes difficile de vivre tout en gardant la lucidité après avoir perdu un être cher. Mais il faut accepter les résultats divins des épreuves de la vie et s’incliner devant la volonté du tout puissant. C’est là aussi tout le fondement et la teneur divine de nos convictions religieuses de croyants en la sainteté de la vie et parallèlement à l’évidence de la mort. 

Ayant eu vent de son décès, j’ai préféré ignorer  la force du « khadr» et refuser ce qui venait de se produire. Dieu nous pardonne dans ces moments difficiles où nous dévions légèrement les enseignements coraniques à savoir de ne pas douter une seconde de la disparition d’un être vivant. Ce serait remettre en cause l’un des fondements de la vie, paradoxalement la mort. A l’évidence, je ne doutais pas de l’authenticité des nouvelles, mais toute imagination du scénario m’était insupportable. 

La nouvelle se répandit. La tristesse se lisait dans les visages, elle était perceptible dans les regards. Il fallait l’admettre. Notre Bijoux venait de nous quitter à tout jamais. Une journée qui, rapidement prenait l’allure d’une éternité. Avec sa disparition, c’est tout un projet de vie qui vole en éclat. Triste. 

Les coups de files téléphoniques qui se croisaient comme si chacun voulait avoir la certitude de l’autre, expliquaient à eux seuls la charge émotionnelle ressentie. On voulait l’admettre sans le comprendre. Le comprendre, mais difficilement l’admettre. Ainsi est faite, la vie des Hommes. C’est l’épreuve de la dialectique. L’interconnexion entre l’enthousiasme et de l’amertume. Ce bas monde n’est qu’un résumé de l’immensité de l’au-delà, du tout miraculeux qui nous attend. Que la suite soit la meilleure. Amine. Prions pour elle à cet effet. 

Partie à la fleure de l’âge, elle incarnait ce sursaut de conscience, cette envie de défier les bouleversements sociaux et de se confronter à son propre destin. Elle aimait ses amis et comprenait que toute entreprise amicale ne saurait subir le poids de la temporalité et encore moins le saut des humeurs. Elle défendait ses idées sur un ton juste, sans brin d’agressivité et la force de l’argumentaire. Toujours souriante. Oui. C’était presque hier, je me souviens encore de cette journée passée ensemble à Antony en compagnie de mon ami et frère Tige. Un moment inoubliable qui ne laissait présager aucune suite macabre. C’est ça aussi le mystère de la vie qui fait surgir l’inexplicable pour tant connu de tous. 

Ce visage expansif d’humanité au regard pénétrant, cette aisance dans le maniement du verbe  définissaient les contours du monde pour en changer les cours sinueux de l’histoire. La jeunesse mauritanienne a été abattue.  Jeune  mais consciente, elle incarnait cette jeunesse mauritanienne du 21eme  siècle porteuse de projet. 

Personnalité fine et complexe, elle ne faisait pas parti de cette jeunesse en perte de repère, mais s’inscrivait dans la suite logique d’une éducation réussie. La robe ample et amidonnée, elle était la synthèse réussie de la tradition et de la modernité. Oui. Ta disparition a été un choc d’une très grande émotion qui ne saurait se résumer à ces quelques lignes qui sont une péripétie somme toute réduite de l’affliction qu’on a subit. 

Nous gardons dans la même pensée intime notre chère maman qui, naturellement  a enduré cette souffrance qui découle de l’instinct maternelle fort et irremplaçable. La disparition de Bijoux restera une tache indélébile dans nos mémoires. Une épreuve de la vie qui résume toute sa transcendance à la raison humaine. 

Laisser un commentaire

Cap sur l'avenir, le blog |
La Françafrique a du coeur |
les illusions perdues |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ENDYMION
| le bien être de candresse e...
| les pensées doubles de Caleb